Fracture des vertèbres

On est confronté à différents types de fractures.

– L’accident sévère avec déplacement des vertèbres et compression des éléments nerveux. La colonne est opérée par l’arrière, les nerfs sont libérés et la zone est stabilisée par des vis et des barres.

– Des fractures en rapport avec une fragilité osseuse par ostéoporose ou dues à l’évolution d’une maladie maligne deux techniques de consolidation peuvent être utilisées. La Cimentoplastie ou la Kyphoplastie.

LA CIMENTOPLASTIE

La cimentoplastie vertébral permet d’obtenir un renforcement mécanique immédiat de la vertèbre par injection de ciment dans le corps de la vertèbre. Ceci s’adresse aux patients présentant une fragilité à l’origine d’un tassement des vertèbres du à l’ostéoporose ou suite à des métastases vertébrales. La douleur liée à la fragilité osseuse est diminuée. Ce geste est réalisé en percutané sous radioscopie, le ciment se solidifie immédiatement et le résultat antalgique et mécanique est instantané.

LA KYPHOPLASTIE

Utilisée lorsqu’il existe un tassement antérieur du corps vertébral récent, et important. La technique consiste sous radioscopie à introduire une sonde avec un ballonnet dans le corps vertébral, celui-ci est gonflé, ce qui permet de redonner à la vertèbre sa forme initiale. Le ballonnet est ensuite dégonflé et la cavité ainsi constituée est remplie de ciment. Là aussi effet mécanique et antalgique immédiat.